vivenantes2

pour les supporters du FCN
 
AccueilS'enregistrerConnexionPronostic
Pour VIVENANTES2 ...Tapez ... http://allezlesjaunes.forumgratuit.org/

Partagez | 
 

 SUR LE DIVAN ... !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Cris85
membre


Messages : 1317
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 67
Localisation : Vendée

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Ven 24 Fév - 18:19

Oui, mais il y a voiture balai ET voiture balai. Le nôtre est ininmitable sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Sangoku
membre
avatar

Messages : 558
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 39
Localisation : Lorient

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Ven 24 Fév - 19:05

C est où les pronostiques, c'est confus sur le site....
Revenir en haut Aller en bas
betisboy
membre


Messages : 3615
Date d'inscription : 10/09/2011
Age : 55
Localisation : 59

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Ven 24 Fév - 19:13

Va sur pronostic l2 bis ami Sangoku
Revenir en haut Aller en bas
ANNICK
membre


Messages : 4007
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 62

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Sam 25 Fév - 8:25

Revenir en haut Aller en bas
ANNICK
membre


Messages : 4007
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 62

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Sam 10 Mar - 8:02

CARTE POSTALE AMICALE ... ! Wink flower

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

LES HOSPICES ... !

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

LA GRANDE SALLE DES PAUVRES ... ! Ils recevaient tout autant de soins et de chaleur humaine que les plus nantis ... ! Seule particularité, la salle n'était pas chauffée mais les lits ... OUI !

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

LA SALLE PAYANTE POUR LES PLUS NANTIS ... Ils avaient une cheminée ... ! A savoir aussi que les HOSPITALIÈRES ont beaucoup oeuvrées pendant les deux grandes guerres, notamment en sauvant des malheureux des féroces nazis en les cachant ou les faisant passer pour morts à la place de leurs malades décédés ... !

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

La cuisine ... Où l'on préparait les repas de tous ... !

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

LA PHARMACIE où l'on préparait les remèdes et potions pour opérer, soulager et guérir les patients ... ! Prodigieux et impressionnant tout ce savoir faire ... !

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

SALLE DES TAPISSERIES ... !

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Et pour finir notre visite ... Bien évidemment ... !

Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven MERCI DE VOTRE VISITE ... ! Wink Very Happy flower
Revenir en haut Aller en bas
ANDRE
Admin


Messages : 3097
Date d'inscription : 26/08/2011

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Sam 10 Mar - 8:17

Moi, si je n'avais pas rencontré ANNICK "Sur le divan", il y a longtemps déjà que je serais parti à l'Hospice !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
ANDRE
Admin


Messages : 3097
Date d'inscription : 26/08/2011

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Sam 10 Mar - 18:55

ANNICK flower , je pensais, en priorité, à l'Hospice de Beaune ! C'est bon ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
ANDRE
Admin


Messages : 3097
Date d'inscription : 26/08/2011

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Dim 11 Mar - 6:58

En fait, plus exactement aux Hospices de Beaune (que tu as magnifiquement cités), pour boire un petit coup lol! !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
ANNICK
membre


Messages : 4007
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 62

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Lun 12 Mar - 11:12

En ce lundi ... Je change de sujet ... ! Wink Very Happy

Je vous propose deux liens ... A vos votes pour l'EUROVISION 2012 ... ! Wink Arrow sunny

LES MAMIES RUSSES ... ! sunny flower

OU

ANGGUN ... Pour la FRANCE ... ! sunny: flower


Pour moi et sans vouloir vous influencer ... Il n'y a pas photo ... LES MAMIES RUSSES ... ! sunny flower
J'espère avoir autant d'ENERGIE et de BONNE HUMEUR à leur âge ... !
bounce Wink sunny Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
chtiramisu
Admin


Messages : 2991
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 38
Localisation : nord

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Lun 12 Mar - 11:40

moi je préfère anggun ya pas photo comeme Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
ANNICK
membre


Messages : 4007
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 62

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Jeu 15 Mar - 19:54

Une PENSÉE de condoléances et de soutien sincère aux familles de nos Amis BELGES qui ont perdu tragiquement leurs enfants et pour ceux qui souffrent pour s'accrocher à la VIE ... !
Revenir en haut Aller en bas
ANNICK
membre


Messages : 4007
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 62

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Ven 16 Mar - 6:41

Revenir en haut Aller en bas
chtiramisu
Admin


Messages : 2991
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 38
Localisation : nord

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Ven 16 Mar - 12:47

il a un grand coeur drogba comme la majorité des africains,ils savent d'ou ils viennent
Revenir en haut Aller en bas
ANNICK
membre


Messages : 4007
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 62

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Ven 16 Mar - 12:59

Revenir en haut Aller en bas
ANNICK
membre


Messages : 4007
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 62

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Sam 17 Mar - 15:40

Pour DJILOBDJI sunny ... A qui certains d'entre nous reprochent son pt coup de karaté sur CAPOUE dans nos commentaires de cette 28ème journée de L2 ... Je répondrais avec un pt trait "d'humour noir" ... Que l'un comme l'autre ... Ont bien dû lire notre VIVENANTES2 sunny ... Eh bien ... Ils nous ont entendu ... ! tongue
Méfions-nous donc de nos écrits ou AVIS ... Vu que les joueurs foot , avant chaque match, ont du temps de repos après leurs entraînements ... !
Bien évidemment qu'ils lisent la PRESSE ... Et sans nul doute, les sites et forums répertoriés sur ces JOURNAUX ... !
Comme nous le voyons, après chaque match ... GAGNE ou PERDU ... DJILOBDJI ... Est un des CANARIS qui va vers les TRIBUNES SUPPORTEURS foot foot
... D'où ma petite déduction qui ne reste que mon avis ... ! Rolling Eyes Wink
Revenir en haut Aller en bas
ANNICK
membre


Messages : 4007
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 62

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Mar 20 Mar - 11:16

En ce 1er jour du PRINTEMPS sunny flower je voulais vous faire partager ce petit lien que je trouve sympa pour notre enrichissement culturel ... ! Wink Very Happy Vous inscrivez la date que vous désirez et vous cliquez sur "aller" ... Impressionnant ... Mais aussi super intéressant ... ! Wink Very Happy

Bonne lecture à TOUS flower et TOUTES flower
Revenir en haut Aller en bas
chtiramisu
Admin


Messages : 2991
Date d'inscription : 29/08/2011
Age : 38
Localisation : nord

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Mar 20 Mar - 11:32

exellent annick je suis né la meme date qu'eddy murphy,marlon brando...
du deces de jesse james,johannes brahms
de l'invention du sundae Razz
et du debut de l'appplication du plan marshall
merci pour ce site fort interessant
Revenir en haut Aller en bas
ANNICK
membre


Messages : 4007
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 62

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Mar 20 Mar - 14:48

OUI Wink n'est-ce pas cher chtiramisu flower heureuse que cela t'ait plus ... ! Very Happy foot
Revenir en haut Aller en bas
ANNICK
membre


Messages : 4007
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 62

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Mar 20 Mar - 15:03

Sinon dans un autre registre un peu philosophique et littéraire voici quelques petits écrits tirés du livre " PROPOS SUR LE BONHEUR. " d'ALAIN (Émile CHARTIER) (1868-1951)qui m'ont bien plus : ( PS: je vous préviens... C'est un peu long ...Mais prenez tout votre temps pour lire ...! Wink Razz )

IX

Maux d'esprit
12 décembre 1910



"L'imagination est pire qu'un bourreau chinois ; elle dose la peur ; elle nous la fait goûter en gourmets. Une catastrophe réelle ne frappe pas deux fois au même point ; le coup écrase la victime ; l'instant d'avant elle était comme nous sommes quand nous ne pensons point à la catastrophe. Un promeneur est atteint par une automobile, lancé à vingt mètres et tué net. Le drame est fini ; il n'a point commencé ; il n'a point duré ; c'est par réflexion que naît la durée. Aussi, moi qui pense à l'accident, j'en juge très mal. J'en juge comme un homme qui, toujours sur le point d'être écrasé, ne le serait jamais. J'imagine cette auto qui arrive ; dans le fait, je me sauverais si je percevais une telle
chose ; mais je ne me sauve pas, parce que je me mets à la place de celui qui a été écrasé. Je me donne comme une vue cinématographique de mon propre écrasement, mais une vue ralentie, et même arrêtée de temps en temps ; et je recommence ; je meurs mille fois et tout vivant. Pascal disait que la maladie est insupportable pour celui qui se porte bien, justement parce qu'il se porte
bien. Une maladie grave nous accable sans doute assez pour que nous n'en sentions plus enfin que l'action présente. Un fait a cela de bon, si mauvais qu'il soit, qu'il met fin au jeu des possibles, qu'il n'est plus à venir, et qu'il nous montre un avenir nouveau avec des couleurs nouvelles. Un homme qui souffre espère, comme un bonheur merveilleux, un état médiocre qui, la veille, aurait fait son malheur peut-être. Nous sommes plus sages que nous ne croyons.
Les maux réels vont vite, comme le bourreau va chez nous. Il coupe les cheveux, échancre la chemise, lie les bras, pousse l'homme. Cela me paraît long, parce que j'y pense, parce que j'y reviens, parce que j'essaie d'entendre ce bruit des ciseaux, de sentir la main des aides sur mon bras. Dans le fait une impression chasse l'autre, et les pensées réelles du condamné sont des frissons
sans doute, comme les tronçons d'un ver ; nous voulons que le ver souffre d'être coupé en morceaux ; mais dans quel morceau sera la souffrance du ver ?
On souffre de retrouver un vieillard revenu à l'enfance, ou un ivrogne hébété qui nous montre « le tombeau d'un ami ». On souffre parce que l'on veut qu'ils soient en même temps ce qu'ils sont et ce qu'ils ne sont plus.
Mais la nature a fait son chemin ; ses pas sont heureusement irréparables ; chaque état nouveau rendait possible le suivant ; toute cette détresse que vous ramassez en un point est égrenée sur la route du temps ; c'est le malheur de cet instant qui va porter l'instant suivant. Un homme vieux, ce n'est pas un homme jeune qui souffre de la vieillesse ; un homme qui meurt ce n'est pas un vivant
qui meurt.
C'est pourquoi il n'y a que les vivants qui soient atteints par la mort, que les heureux qui conçoivent le poids de l'infortune ; et, pour tout dire, on peut être plus sensible aux maux d'autrui qu'à ses propres maux, et sans hypocrisie. De là un faux jugement sur la vie, qui empoisonne la vie, si l'on n'y prend garde. Il faut penser le réel présent de toutes ses forces, par science vraie, au lieu de jouer la tragédie."






XX


Humeur
21 décembre 1921


"Selon le système de l'exaspération, rien n'est meilleur que de se gratter. C'est choisir son mal ; c'est se venger de soi sur soi. L'enfant essaie cette méthode d'abord. Il crie de crier ; il s'irrite d'être en colère et se console en jurant de ne pas se consoler, ce qui est bouder.
Faire peine à ceux qu'on aime et redoubler pour se punir. Les punir pour se punir. Par honte d'être ignorant, faire serment de ne plus rien lire. S'obstiner à être obstiné. Tousser avec indignation. Chercher l'injure dans le souvenir ; aiguiser soi-même la pointe ; se redire à soi-même, avec l'art du tragédien, ce qui blesse et ce qui humilie.
Interpréter d'après la règle que le pire est le vrai. Supposer des méchants afin de se condamner à être méchant. Essayer sans foi et dire après l'échec : « Je l'aurais parié ; c'est bien ma chance. »
Montrer partout le visage de l'ennui et s'ennuyer des autres. S'appliquer à déplaire et s'étonner de ne pas plaire.
Chercher le sommeil avec fureur. Douter de toute joie ; faire à tout triste figure et objection à tout. De l'humeur faire humeur. En cet état, se juger soi-même.
Se dire : « Je suis timide ; je suis maladroit ; je perds la mémoire ; je vieillis. » Se faire bien laid et se regarder dans la glace. Tels sont les pièges de l'humeur .
C'est pourquoi je ne méprise pas les gens qui disent : «Voilà un froid sec ; rien n'est meilleur pour la santé. » Car que peuvent-ils de mieux ? Se frotter les mains est deux fois bon quand le vent souffle du nord-est. Ici, l'instinct vaut sagesse et la réaction du corps nous suggère la joie. Il n'y a qu'une manière de résister au froid, c'est d'en être content. Et, comme dirait Spinoza, maître de joie : « Ce n'est point parce que je me réchauffe que je suis content, mais c'est parce que je suis content que je me réchauffe. »
Pareillement, donc, il faut toujours se dire : « Ce n'est point parce que j'ai réussi que je suis
content ; mais c'est parce que j'étais content que j'ai réussi. » Et si vous allez quêter la joie, faites d'abord provision de joie.
Remerciez avant d'avoir reçu.
Car l'espérance fait naître les raisons d'espérer, et le bon présage fait arriver la chose. Que tout soit donc bon présage et signe favorable : « C'est du bonheur, si tu veux, que le corbeau t'annonce », dit Épictète. Et il ne veut pas dire seulement par là qu'il faut faire joie de tout ; mais surtout que la bonne espérance fait réelle joie de tout, parce qu'elle change l'événement.
Si vous rencontrez l'ennuyeux, qui est aussi l'ennuyé, il faut sourire d'abord. Et faites confiance
au sommeil si vous voulez qu'il vienne.
Bref, aucun homme ne peut trouver en ce monde de plus redoutable ennemi que lui-même.
Je décrivais plus haut l'existence d'une espèce de fou. Mais les fous ne sont que nos erreurs grossies.
Dans le moindre mouvement d'humeur il y a la manie de la persécution en raccourci. Et certes je ne nie point que ce genre de folie tienne à quelque lésion imperceptible de l'appareil nerveux qui commande nos réactions ; toute irritation finit par creuser son propre chemin. Seulement je considère en eux ce qui peut nous instruire, et c'est cette redoutable méprise qu'ils nous montrent grossie, et comme sous la loupe. Ces pauvres gens font la demande et la réponse ; ils jouent tout le drame à eux seuls. Incantation magique, toujours suivie d'effet. Mais comprenez pourquoi."






XXIII


L'âme prophétique
25 août 1913


"Un philosophe assez obscur a voulu nommer âme prophétique un certain état de passivité attentive, si l'on peut dire, où nos pensées cèdent à toutes les forces du monde comme des feuilles de peuplier. C'est l'âme aux écoutes. Étalée, offerte aux coups en quelque sorte. État d'effarement. Je comprends la Sibylle, son trépied, ses convulsions. Attention à tout, c'est-à-dire peur de tout. Je plains ceux qui ne savent pas annuler tout ce bruit et ce mouvement du grand univers.

Quelquefois l'artiste voudrait retomber à cet état de donner audience à tout, à toute couleur, à tout son, à toute chaleur, à tout froid ; il s'étonne alors que le paysan ou le marin, si profondément plongés dans les choses naturelles et si dépendants par état, ne remarquent point toutes ces nuances. Il y a un beau mouvement d'épaules qui se décharge de ces choses ; c'est le geste royal. Le saint Christophe a traversé l'eau sans compter les vagues. « On ne dort
point, dit-il, quand on a tant d'esprit » ; on n'agirait point non plus.

Il faut déblayer, simplifier, supprimer. Le propre de l'homme, il me semble, c'est d'avoir rejeté au sommeil toutes les espèces de demi-sommeil. Un signe de la belle santé, c'est de ne pouvoir tenir dans la rêverie, et de passer tout de suite au sommeil. Et se réveiller, c'est rejeter le sommeil ; au lieu que l'âme prophétique s'éveille à demi et refait ses songes. On peut vivre ainsi ; rien n'empêche. Nous sommes admirablement faits pour pressentir ; si l'on tient compte de cette fabrique du corps vivant, on comprend que les plus petits signes entrent en nous et s'y gravent. Un certain
son du vent annonce de loin la tempête ; et certes il est bon d'être attentif aux signes ; mais il ne faut pourtant pas sursauter aux moindres changements. J'ai vu un baromètre enregistreur de très grande taille, et tellement sensible qu'un chariot au voisinage, ou seulement le pas d'un homme, faisait bondir l'aiguille.
Ainsi serions-nous, si nous nous laissions faire ; et à mesure que le soleil tourne, notre humeur changerait ; mais le roi de la planète ne donne pas audience à toutes ces choses.
Un homme timide, dans une société, veut tout entendre, tout recueillir,
tout interpréter. Et pour lui la conversation est aussi sotte et incohérente que si tous disaient tout ce qui leur vient. Mais le sage taille les signes et les discours, comme un bon jardinier. Encore mieux dans le monde ; car toutes choses nous toucheraient et nous arrêteraient ; l'horizon serait sur nos yeux comme un mur ; mais nous renvoyons les choses à leur place ; toute pensée
est un massacre d'impressions.
Défrichement. J'ai connu une femme sensible qui souffrait de voir couper un tronc ou une branche. Mais, sans le bûcheron, on verrait revenir bientôt la broussaille, les serpents, le marécage, les fièvres, la faim. De même, il faut que chacun défriche son humeur. Nier sa propre humeur, c'est l'incrédulité même. Ce monde est ouvert par la serpe et la hache ; ce sont des avenues aux
dépens des songes ; c'est comme un défi aux présages. Au lieu que, dès que l'on est indulgent à soi et adorateur d'impressions, le monde se ferme sur nous ; il s'annonce par sa présence. Cassandre annonce des maux. Méfiez vous des Cassandres, âmes couchées. L'homme véritable se secoue et fait l'avenir ."


Qu'en pensez vous ... Question flower
Revenir en haut Aller en bas
betisboy
membre


Messages : 3615
Date d'inscription : 10/09/2011
Age : 55
Localisation : 59

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Mar 20 Mar - 15:59

Tu fais plus jeune que Marlon BRANDO quand même lol!
Revenir en haut Aller en bas
ANNICK
membre


Messages : 4007
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 62

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Lun 23 Avr - 18:06

JE VOUS CONSEILLE AVANT DE LIRE CETTE VIDÉO DE VOUS ACCROCHEZ AU BASTINGAGE ... ATTENTION ... SENSATIONS FORTES GARANTIES .... ET METTEZ EN PLEIN ECRAN ... affraid pale ! Quand vous aurez votre poisson dans l'assiette ... Je pense que comme moi vous ne pourrez plus oublier comment il est arrivé et grâce à qui ... ! Arrow Wink cool
Revenir en haut Aller en bas
betisboy
membre


Messages : 3615
Date d'inscription : 10/09/2011
Age : 55
Localisation : 59

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Lun 23 Avr - 18:56

Grâce à Captain Igloo ma chère Annick lol!
et merci pour ces images moi qui adore longer les côtes de l'océan les jours de tempêtes
Revenir en haut Aller en bas
ANNICK
membre


Messages : 4007
Date d'inscription : 25/08/2011
Age : 62

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Lun 23 Avr - 21:50

Et moi donc betisboy flower Wink ça décoiffe ... et après faut les repasser ... ! Wink cool lol!
Revenir en haut Aller en bas
Cris85
membre


Messages : 1317
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 67
Localisation : Vendée

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Mar 5 Juin - 14:09

Juste un petit mot dans ce topic. Pour celles et ceux qui m'ont exprimé leur soutien pour mon petit bonhomme de deux ans. Il y a les mots qui font peur ( leucémie ) mais aussi les progrès de la médecine. L'espoir et la confiance sont là maintenant et dans deux ans ça ne devrait être qu'un mauvais souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Lil85
membre


Messages : 1
Date d'inscription : 05/06/2012
Localisation : Vendéenne exilée en Normandie

MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   Mar 5 Juin - 14:31

Mes pensées et ma prière pour ce petit bout, pour ses parents et grands-parents.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SUR LE DIVAN ... !   

Revenir en haut Aller en bas
 
SUR LE DIVAN ... !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» i'm the king of ze divan
» [VENDU] Canapé "Cuir et Bois" --- comme neuf !!
» cale réhausse pour vitara
» SUR LE DIVAN ... !
» Divan chevy 57

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
vivenantes2 :: Le Bar-
Sauter vers: